juillet 17, 2017

ArtItalies, n° 23, 2017

 

Perspectives de recherche I

  • JOURNÉE D’ÉTUDE SUR L’ACTUALITÉ DE LA RECHERCHE EN HISTOIRE DE L’ART ITALIEN
    sous la direction d’Antonella Fenech Kroke et Michel Hochmann– Alexandra Sotirakis, “Une interprétation fonctionnelle de l’architecture romane en Italie et à ses marges (XIe-XIIe siècles)”
    – Nicolas Misery, “«Io dimando al publico che rapresenta il vostro grave ordine, se la pietà e con lui.» Identités collectives, aspirations politiques et stratégies visuelles des cittadini parmesans autour de 1530: le “Portrait des frères Bergonzi” par Girolamo Mazzola Bedoli”
    – Clarisse Evrard, “La mise en dialogue de l’image dans la majolique italienne du Cinquecento, de la surface peinte à l’objet signifiant”
    – Massimiliano Simone, “«Ella offeriva sempre il tavoliere pronto.» Les dieux s’amusent: “Mars et Vénus jouant aux échecs” de Padovanino”
    – Francesca Mariano, “Le séjour en Italie du graveur français Jérôme David (1622-1636) et son rôle dans l’interprétation des modèles italiens à Paris”
    – Francesca Stopper, “Introduction à l’étude de l’orfèvrerie vénitienne du XVIIIe siècle: questions méthodologiques”
    – Marie Hérault, “La redécouverte du modèle italien dans la création des jardins sur la Côte d’Azur au début du XXe siècle”
    – Umut Ungan, “La place du discours: Germano Celant et l’Arte Povera”

 

  • ÉTUDES
    – Elli Doulkaridou-Ramantani, “Enjeux de la décoration du missel du cardinal Juan Alvarez de Toledo”
    – Stefania Mason, “Pittura «poco meno che eterna» o « finta di notte ». Dipinti su pietra tra Roma e Venezia”
    – Paolo Giuliani, “La memoria fotografica della Pinacoteca Vaticana: gli allestimenti, i dipinti, le cornici. Esempi di fotografie tra recupero e documentazione”
    – Michele Tavola, “Giansisto Gasparini negli anni Cinquanta: appunti per una storia da scrivere”


Commander le numéro